> les fiches techniques > tendre le papier

 

Le papier aquarelle, à moins d'être très lourd (600 g/m²) gondole lorsqu'il est mouillé. La peinture s'accumule dans les creux, ce qui provoque des effets dépalisants une fois la peinture sèche. De plus, une fois le papier sec, vous ne pourrez l'encadrer tel quel car il restera "froissé" : il est toujours préférable de tendre le papier avant de commencer à travailler.

Pour tendre le papier :

Pour tendre ou aplanir le papier il faut :
- une planche - choisissez la solide, un peu plus grande que vos feuilles. Il faut aussi vérifier que le papier kraft gommé y adhère bien.
- du papier kraft gommé - disponible dans les magasins d'art
- une éponge.
- une baignoire - ou un bac d'eau suffisament grand pour y laisser reposer votre feuille à plat



  1. Plongez la feuille de papier (à plat) dans de l'eau et laissez là tremper (20 minutes pour du papier de 300 g/m², 1 heure pour du papier de 640 g/m²)
  2. En sortant la feuille de l'eau, égouttez-la.
  3. Posez la bien à plat sur la planche en veillant à chasser toutes les bulles d'air
  4. Coupez 4 bandes de kraft légèrement plus grandes que les côtés de la feuille.
  5. Mouillez le kraft avec l'éponge et collez les 4 côtés de la feuille sur la planche.
  6. Laissez sécher plusieurs heures, jusqu'à ce que le papier soit complétement sec.

Pour aplanir une aquarelle :

Si vous voulez aplanir une aquarelle dont le papier a gondolé (pour l'encadrer, par exemple), il faut :

- une baignoire (ou un bac d'eau), une éponge
- deux planches, en plexyglas ou en bois, plus grandes que la feuille
- des livres lourds.

  1. Posez l'aquarelle sur une planche, le dos vous faisant face. Avec l'éponge bien gorgée d'eau, mouillez bien le dos de l'aquarelle, en évitant les un ou deux centimètres du bord. Le papier doit s'aplanir sous l'effet de l'humidité.
  2. Posez l'autre planche sur la première. Posez les livres (ou toute autre charge !) sur les planches. Laissez sécher plusieurs heures. Normalement, la feuille a du retouver sa première jeunesse !